Les Chiffres de l'empois agricole en PACA

Les Chiffres de l'Emplois agricoles en Provence Alpes Côte d'Azur

 

En PACA, 44 600 actifs permanents participent au travail nécessaire au fonctionnement des exploitations agricoles. Les chefs et co-exploitants constituent le pilier de cette main d'œuvre, fournissant 45 % du travail. Les salariés permanents hors cadre familial fournissent 22 % du travail. Cette part est en légère augmentation. Leur nombre diminue cependant, à peu près au même rythme que celui des exploitants et co-exploitants. Ces salariés sont pour la plupart salariés des grandes exploitations (79 % du total). Le nombre de salariés permanents des petites exploitations (seulement 5 % du total) ne suit pas la tendance, il augmente depuis 10 ans (+11 %). Le salariat des membres de la famille est en retrait (- 7 % en dix ans). Cependant, leur part dans le total des actifs familiaux, bien que faible, augmente pour avoisiner les 5 %. Le statut de salarié est attribué à 31 % des actifs dont le temps de travail est supérieur à un mi-temps (50 % dans les grandes exploitations). Ces pourcentages sont stables depuis 2000. Enfin, 21 % du travail est assuré par une main d'œuvre occasionnelle ou saisonnière. Il est fortement lié à la présence de vignes et de vergers. Ainsi, les départements du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône concentrent à eux seuls plus des trois quarts des saisonniers de la région. Suivant la même évolution que l'ensemble des exploitations, le nombre de celles ayant recours à des  prestataires externes, entreprises de travaux agricoles et CUMA, se réduit depuis 2000. L’externalisation s’accroît cependant, la part du travail réalisé par des prestataires externes passant de 0,4 % à 1,1 % en dix ans.

Source : RGA 2010

Partager sur

Partager par mail

Imprimer